Le Bar

Cuba est sans doute le paradis des cocktails à base de rhum, il en existerait une centaine. Parmi les marques de rhums les plus connues : Havana Club, Bucanero, Caribbean club, Caney, Varadero, Paticruzado, Legendario.
Il existe cinq âges différents : 3, 5, 7, 15 et 25 ans. Avec les années, la concentration locale de bar tenders talentueux et la qualité supérieure du rhum cubain ont contribué à établir la réputation de La Havane.
C’est le lieu où le Cuba Libre, le Mary Pickford, l’Hemingway Spécial, El Présidente, la Mulata et le Saoco ont vu naître et se forger leur renommée, tout comme le Daiquiri et le Mojito .
Si Cuba est aujourd’hui reconnue comme étant "l’île du Rhum", c’est notamment grâce à la combinaison de plusieurs facteurs présents sur l’île : sa canne à sucre (célèbre dans le monde entier et introduite pour la première fois par Christophe Colomb en 1493), son climat favorable, son sol fertile, et le savoir-faire unique des "Maestros Roneros" cubains (Maîtres Rhumeries).
Pendant la seconde moitié du 19ème siècle, un rhum plus léger et plus raffiné fit son apparition. Il est plus connu sous le nom de "Ron Superior".
Il fut élaboré sur les instructions de la Couronne d’Espagne, qui voulait un rhum plus délicat.
Le Ron Superior est l’ancêtre du rhum cubain actuel : léger, doux, délicat, exceptionnel et consommé en cocktail ou pur. Sa popularité était telle, que, en 1860, on pouvait déjà compter plus de 1 000 distilleries à Cuba.
Les rhums cubains constituent naturellement la base indispensable à l’élaboration et la dégustation de nombreux cocktails cubains tels que le Mojito, le Cuba Libre, le Daïquiri et bien d’autres encore...
Au travers de la « carta », nous vous proposons de découvrir ces compositions, qui vous permettront d’apprécier ou de faire apprécier le savoir-faire des barmen de Habanita Chic.